4)THE STRUCTURE OF MY 49th PAINTING

My 49th artistic creation (CHARM OF THE DAMAGE), is a new essay, of my « real / abstract » method which translates into a mixture of 2 images: one real as a base, the other abstract which plays the role of « disturbing ».

The imagination of this complicated structure was the result of my vision, which always considers life as too complicated a system; Our perceptions are never pure real.

To make it easier for my readers to analyze this creation, I have separated the abstract image from its real sister, to obtain two beautiful paintings contradictory paintings, here is the result:

A

my-49_a

B

my-49_b

A) In the first image, I used the aerial view, which hides the details and gives the advantage to the grandiose nature. The spectator feels free in an atmosphere and mediocre in front of the high summits and in front of the beauty of the colors of Winter.

B) In the second image, I used lines and shapes that do not represent any clear objects. It is a set of « imaginary disorder », where timid tendencies toward order are very limited. The psychic state of the spectator, in front of this homogeneous tissue with its beautiful family of bright colors, will surely contain positive feelings.

The superimposition of the two images in a single creation, returns a shock to the spectator’s mind, this shock becomes an artistic emotion.

[NB: This analysis is a simple technical aid, which does not have a goal to deviate your conception – completely free – from this artistic creation.]

Ma 49e création artistique (Charme des dégâts),  est un nouveau essai, de ma méthode « réel/abstrait » qui se traduit par mélange de 2 images : une réelle comme base , l’autre abstraite qui joue le rôle de « dérangeante » .

L’imagination de cette structure compliquée, était résultat de ma vision qui considère toujours la vie comme un système trop compliqué; Nos perceptions ne sont jamais purs réels .

Pour faciliter , à mes lecteurs, l’analyse de cette création, j’ai séparé l’image abstraite de sa sœur réelle , pour obtenir 2 beaux tableaux de peinture contradictoires,voilà résultat ( les 2  images A et B, en haut).

A) Dans la première image, j’ai utilisé la vision aérienne, qui cache les détails et donne l’avantage au grandiose de la nature. Le spectateur se sent libre en atmosphère et médiocre devant les hauts sommets et devant la beauté des couleurs de l’Hiver.

B) Dans la deuxième image , j’ai utilisé les lignes et les formes qui ne représentent aucun objet clair. C’est un ensemble de « désordre imaginaire » , où les tendances timides vers l’ordre sont très limitées. l’état psychique du spectateur, devant ce tissu homogène avec sa belle famille de couleurs vives, contiendra sûrement des sentiments positifs .

La superposition des deux images dans une seule création, renvoie un choc vers l’esprit du spectateur, ce choc devient un émotion artistique.

[ NB: Cette analyse est un simple aide technique, qui  n’a pas un objectif de dévier votre conception- totalement libre – de cette création artistique .] 

Advertisements

14 réflexions au sujet de « 4)THE STRUCTURE OF MY 49th PAINTING »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s